Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Tataouine, havre des réfugiés libyens

Alors que le contexte politique du pays reste tendu, la grande cité du Sud-Est accueille "ses frères" libyens devenus otages de la guerre civile qui fait rage.

21 juil. 2011, 05:01

Mohammed Boukhechem, le Tunisien, commence à se dire qu'il passera août et le ramadan avec Salah Zaïd, le Libyen.

Depuis un mois et demi, Mohammed, qui a vécu et travaillé en France avant de s'en retourner à la retraite à Tataouine, la grande ville du Sud-Est tunisien, accueille chez lui Salah, l'épouse de celui-ci, leurs six filles et quatre garçons.

Cette famille libyenne, comme des milliers d'autres, a fui les combats entre rebelles et forces pro-Kadhafi dans le djebel Nefoussa, ce massif montagneux de l'autre côté de la frontière. Seulement 170 km séparent Nalut, le village haut perché des...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Votre publicité ici avec IMPACT_medias