Syrie: l'ex-rappeur allemand "Deso Dogg" tué dans un attentat

Denis Mamadou Cuspert, alias le rappeur Deso Dogg, a été tué dimanche dans un attentat dans l'est de la Syrie. Le musicien allemand avait rejoint un groupe ultra-radical islamique.
23 avr. 2014, 06:59
Surnommé Al-Amani, l'Allemand en arabe, Deso Dogg serait mort dimanche en Syrie.

Un rappeur allemand, qui avait rejoint les jihadistes en Syrie, a été tué dans la guerre fratricide qui oppose des groupes rebelles rivaux, ont indiqué mardi des sources jihadistes. D'autres affirmaient qu'il est toujours en vie.

Denis Mamadou Cuspert, connu comme rappeur sous le nom de Deso Dogg, et qui avait choisi comme nom de guerre Abou Talha al-Almani, a été tué dimanche dans un attentat-suicide dans l'est du pays, selon de premières informations diffusées mardi.

Membre du groupe ultra-radical de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), il aurait été tué lors d'un double attentat-suicide mené par ses rivaux du Front al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda. Des messages postés sur les forums jihadistes font état de son décès.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui s'appuie sur un large réseau de militants, de médecins et d'avocats sur le terrain, a confirmé qu'un attentat avait eu lieu dimanche.

Cependant, il était impossible de confirmer ou non la mort de l'ancien rappeur, des photos destinées à prouver, pour les unes, qu'il était mort, et pour les autres, qu'il était toujours en vie, circulant sur internet.

Al-Almani

Al-Almani, l'Allemand en arabe, est apparu sur plusieurs vidéos et photos vantant le combat jihadiste en Syrie. En septembre 2013, une vidéo a annoncé qu'il avait été blessé dans un raid aérien, sans préciser où. Environ 10'000 étrangers, dont plusieurs milliers venant de pays occidentaux, combattent en Syrie contre le régime de Bachar al-Assad.