Syrie: l'armée régulière prépare "l'assaut final" sur Homs

La presse annonce que l'armée syrienne se prépare à lancer "l'assaut final" sur Homs.

10 oct. 2012, 11:40
L'armée syrienne se prépare à donner "l'assaut final" sur Homs en Syrie.

L'armée syrienne se prépare à lancer un assaut final sur Homs et sa province dans le centre du pays, indique mercredi la presse proche du pouvoir. Une ONG basée à Londres a de son côté rapporté un bombardement intense des quartiers rebelles de la ville.

"Homs pourrait être déclarée province sécurisée dans les heures ou les jours qui viennent, après la progression de l'armée sur tous les axes de la ville et de sa province", affirme le quotidien "Al-Watan".

D'après le quotidien officiel "as-Saoura", "cinq nouveaux secteurs ont été nettoyés" dans la ville, assurant que les "terroristes", nom donné aux rebelles par le régime, "s'enfuient par les égouts". "Des Afghans et des Tchétchènes ont été tués" par l'armée, selon le journal.

Les secteurs encore tenus par les rebelles sont la cible depuis cinq jours d'une offensive généralisée et l'armée pilonne ces quartiers où des milliers de civils sont pris au piège, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), basé à Londres.

"Pas d'échappatoire"

Vendredi, des avions militaires avaient bombardé pour la première fois depuis le début de la révolte cette ville surnommée "la capitale de la révolution". Mercredi, l'armée tirait des obus contre la vieille ville et les quartiers environnants où sont retranchés les rebelles, selon l'OSDH.

"C'est à pleurer tant notre situation est mauvaise", a affirmé à l'AFP un militant qui se fait appeler Abou Bilal et qui réside dans la vieille ville de Homs. "Nous sommes totalement encerclés, il n'y a pas d'échappatoire", a-t-il précisé.

"Les hôpitaux de fortune sont pleins de blessés qui ont besoin d'une intervention chirurgicale et qui doivent être évacués. On est totalement bloqué", a poursuivi le militant, appelant les ONG internationales à l'aide.