Syrie: 30 combattants kurdes tués dans un double attentat à Hassaka

Deux kamikazes de l'EI ont fait exploser lundi leurs camionnettes piégées à Hassaka, dans le nord-est de la Syrie, tuant au moins 30 combattants et policiers kurdes.
07 août 2015, 14:18
Le double attentat a eu lieu dans le nord-est de la Syrie, à l'entrée nord de Hassaka.

Au moins 30 combattants et policiers kurdes ont péri lundi dans un double attentat à la camionnette piégée. Il a été mené par des kamikazes de l'organisation de l'Etat islamique (EI) dans le nord-est de la Syrie, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Au moins 30 membres des YPG (Unités de protection du peuple kurde) et des Assayesh (forces de sécurité kurdes) ont péri quand deux kamikazes de l'EI ont fait exploser leurs camionnettes piégées à l'entrée nord de Hassaka", a indiqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

Les attentats ont visé deux positions des YPG et des Assayesh, dont un camp d'entraînement, à l'entrée d'Hassaka. La ville est partagée entre les forces kurdes et celles du régime de Bachar al-Assad.

Cette double attaque intervient au moment où les jihadistes de l'EI menacent d'entrer dans Kobané (nord), troisième ville kurde de Syrie. Située dans la province septentrionale d'Alep, elle est frontalière de la Turquie.