Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Sur la défensive

Le président Nicolas Sarkozy justifie sa politique. Zéro résultat, estime l'opposition.

09 janv. 2008, 05:01

Nicolas Sarkozy a affiché hier une volonté de réforme intacte pour 2008 et con-firmé à demi-mot son intention d'épouser sa compagne Carla Bruni. Pour l'opposition, son discours de rentrée a surtout révélé l'absence de résultats de la majorité depuis huit mois.

Dans sa conférence de presse de rentrée, le président français a défendu les mesures adoptées depuis l'été par le gouvernement de François Fillon.

Il a notamment affirmé que le «paquet fiscal» avait permis de donner «14 milliards d'euros pour le pouvoir d'achat des Français». Sur ce dernier point, M. Sarkozy a déclaré qu'il ne pouvait pas doper le pouvoir d'achat en vidant «des caisses déjà vides». Il a qualifié d'«absurde de réduire le débat politique» à cette question, dont il avait pourtant fait un thème central de sa campagne présidentielle.

Fin des 35 heures

Le chef de l'Etat a aussi affirmé qu'il souhaitait voir en 2008...
Votre publicité ici avec IMPACT_medias