Suède: un club de barbus avec un drapeau noir pris pour des terroristes de l'Etat islamique

Des grands barbus, un drapeau noir, pour qu'un témoin alerte la police, pensant assister à un rassemblement de fans de l'Etat islamique. Ça s'est passé ce samedi, en Suède, avec le club des Bearded Villains, "les méchants barbus" qui, pourtant, sont de très gentils garçons velus qui militent pour la tolérance.

13 oct. 2015, 08:52
/ Màj. le 13 oct. 2015 à 09:25
Voilà la photo qui a déclenché un léger mouvement de panique en Suède.

De grands barbus et un drapeau noir couvert d'inscriptions blanches, il n'en fallait pas davantage pour qu'un automobiliste suédois alerte la police. 

Ça s'est passé ce samedi, en Suède, dans un petit coin tranquille de campagne. La section régionale du club des Bearded Villains était de sortie. Cette confrérie rassemble des barbus aux quatre coins du monde. Leur credo? Lutter contre l'intolérance, le racisme ou les préjugés, raconte BFMTV.

Mais samedi, alors qu'ils se promenaient près des ruines du château de Brahehus, ils ont vu débarquer deux policiers. Une fois la confusion dissipée, les agents sont repartis le sourire aux lèvres.

Selon Le Parisien, le drapeau tourne d'une communauté à l'autre et il est de coutume de se faire prendre en photo avec, histoire d'immortaliser le moment. 

Si vous aimez les barbus, allez jeter un oeil sur leur compte Instagram.