Suède: des tentes installées pour les migrants dans le froid suédois

Dans le froid scandinave, la Suède loge des migrants sous des tentes, car incapable de leur offrir un hébergement décent. Les températures sont encore au-dessus de 0 degré, mais devraient chuter dans les prochains jours.

11 déc. 2015, 20:21
A Malmö, les demandeurs d'asile ont dormi dehors, faute de pouvoir être accueillis dans des abris "durs".

Douze hommes originaires d'Afghanistan, Algérie, Irak et Syrie ont été installés dès jeudi soir dans l'une des 17 tentes blanches dressées sur un pré attenant au site de l'Agence de la protection civile à Revinge, près de Lund, dans le sud du pays.

"Nous ne savons pas combien de temps ces migrants resteront sous ces tentes, c'est impossible à dire. On gère au jour le jour", a expliqué une responsable locale de l'Office des migrations, Rebecca Bichis.

Vendredi, le campement était quasi désert. "Certains ont demandé à se rendre dans une mosquée, d'autres voulaient acheter des cigarettes". Le mercure à Revinge tournait autour des 5 degrés mais des températures négatives étaient prévues dès ce week-end.

Au besoin, quelque 200 migrants pourraient vivre sous ces tentes chauffées. Le campement est équipé d'une pièce de restauration et d'une tente commune avec télévision. Pour le moment, seuls des hommes sans famille y sont accueillis, les foyers en dur étant réservés en priorité aux familles et aux réfugiés les plus fragiles.

Jamais depuis les guerres des Balkans dans les années 1990, le royaume scandinave n'avait dû prendre des mesures aussi radicales. La Suède a reçu 148'000 demandeurs d'asile entre le 1er janvier et le 30 novembre dernier, selon l'Office suédois des migrations. Cela équivaut à 1,5 million de personnes à l'échelle d'un pays comme l'Allemagne et fait de la Suède le premier pays d'accueil des migrants per capita dans l'Union européenne.