Suède: 15'000 manifestants à Stockholm pour l'accueil des réfugiés

A Stockholm, près de 15'000 Suédois ont manifesté pour l'accueil des réfugiés, dimanche. Le premier ministre suédois Stefan Lövfen a pris la parole pour dire qu'il était temps que les autres pays européens agissent pour faire face à la crise.
08 sept. 2015, 17:04
Des Suédois ont manifesté dimanche pour l'accueil des réfugiés.

La Suède a une longue tradition d'accueil des réfugiés, en provenance du Chili dans les années 1970 ou fuyant la guerre entre l'Iran et l'Irak de la décennie suivante et les guerres en ex-Yougoslavie des années 1990.

Dans la crise humanitaire actuelle, il est, en proportion de sa population, le pays européen qui a accueilli le plus grand nombre de demandeurs d'asile (81'000 l'an dernier, avant tout des Syriens). En valeur absolue, seule l'Allemagne en a accepté davantage.

Tout en soulignant que la Suède continuerait d'ouvrir ses frontières aux réfugiés fuyant les crises, Stefan Löfven a appelé ses partenaires de l'Union européenne à en faire davantage.

"L'idée n'a jamais, jamais été que la coopération européenne soit une manière d'exclure ceux qui fuient", a-t-il dit aux manifestants brandissant des pancartes portant l'inscription "Bienvenue". "La Suède, l'Allemagne et quelques autres pays ne peuvent pas tout faire", a ajouté le leader social-démocrate.

Le Premier ministre suédois Stefan Löfven s'est aussi rallié à l'idée d'un système de quotas "permanent et obligatoire". Selon un sondage publié dimanche par le quotidien Aftonbladet, deux Suédois sur trois se disent prêts à aider d'une manière ou d'une autre les réfugiés.