Somalie: deux employés étrangers abattus par un tireur à leur descente d'avion

Un tireur vêtu d'un uniforme de police qui semblait "mentalement déséquilibré" a abattu deux hommes du personnel international du Bureau de l'ONU de lutte contre la drogue et le crime (UNODOC), à l'aéroport de Galkayo en Somalie.
07 avr. 2014, 12:50
Deux employés étrangers de l'ONU ont été abattus à l'aéroport de Galkayo, dans le centre de la Somalie. Selon une source sécuritaire somalienne à Galkayo, le tireur était vêtu d'un uniforme de la police et semblait "mentalement déséquilibré".

Deux employés étrangers de l'ONU ont été abattus à l'aéroport de Galkayo, dans le centre de la Somalie. Selon une source sécuritaire somalienne à Galkayo, le tireur était vêtu d'un uniforme de la police et semblait "mentalement déséquilibré". Il a été arrêté.

Les deux hommes ont été abattus "alors qu'ils débarquaient d'un avion (...) la raison de l'attaque n'est pas claire", a déclaré un responsable sécuritaire somalien, Mohamed Mire, à l'AFP.

Les deux victimes étaient membres du personnel international du Bureau de l'ONU de lutte contre la drogue et le crime (UNODC), a indiqué une source à l'UNODC, sans préciser leurs nationalités.

L'attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat. La ville de Galkayo est à cheval sur la frontière entre les régions auto-proclamées autonomes du Puntland et de Galmudug.

La Somalie est sans gouvernement effectif et en état de guerre civile depuis 20 ans. La situation a permis l'éclosion de nombreuses milices, d'insurgés islamistes et de groupes de pirates qui règnent sur de plus ou moins grandes portions du territoire.