Solar Impulse met le cap sur la Birmanie

L'avion solaire de Bertrand Piccard et André Borschberg a commencé la quatrième étape de son tour du monde en décollant de l'Inde en direction de la Birmanie.

19 mars 2015, 07:03
Pour la quatrième étape, Solar Impulse va effectuer un vol de 1400 km.

Solar Impulse a pris jeudi la route de la Birmanie après une escale à Varanasi, en Inde, entamant la quatrième étape de son tour du monde sans carburant. Bertrand Piccard s'est assis dans le cockpit avant de décoller pour un vol de 1400 km et une vingtaine d'heures.

L'appareil a pris son envol à 5h22 locales (0h52 en Suisse), affrontant des températures matinales "plutôt froides", selon l'équipe de Solar Impulse. Après l'atterrissage à Mandalay, attendu à 14h suisses, et une escale d'au moins deux jours, l'avion poursuivra sa route vers la Chine.

Le SI2, parti d'Abou Dhabi le 9 mars, doit parcourir au total 35'000 km à la seule énergie solaire en survolant les océans Pacifique et Atlantique. Cette circonvolution prendra cinq mois, dont 25 jours de vol effectif, avant un retour à Abou Dhabi fin juillet/début août.

Prévu en 12 étapes, le tour du monde est l'aboutissement de douze années de recherches menées par les pilotes André Borschberg et Bertrand Piccard. Outre l'exploit scientifique, les deux Suisses cherchent à véhiculer un message politique.