Réservé aux abonnés

Séoul parle de ballons, Pyongyang d’oiseaux

Le Sud tire contre des objets survolant la frontière. Le Nord se moque.

25 mai 2017, 23:42
/ Màj. le 26 mai 2017 à 00:01

La Corée du Nord a accusé le Sud, hier, d’être coupable de «provocation armée» en tirant plus de 450 rafales contre une nuée d’oiseaux. Les forces sud-coréennes avaient ouvert le feu contre un objet survolant la frontière.

Des responsables militaires sud-coréens avaient initialement laissé entendre que l’objet en question pouvait être un drone. Puis, mercredi, le ministère de la Défense avait expliqué que des ballons nord-coréens transportant des tracts de propagande avaient survolé la Zone démilitarisée (DMZ), en fait l’une des frontières les plus fortifiées du monde. L’armée sud-coréenne avai...