Schulz anticipe un accord de l'UE sur la répartition des réfugiés

Pour Martin Schulz, président social-démocrate du Parlement européen, il y aura mercredi un accord sur la répartition volontaire des 160'000 migrants arrivés en Europe.
22 sept. 2015, 21:24
"Il va y avoir des discussions, mais au final il y aura un accord", assure Martin Schulz.

Martin Schulz, le président social-démocrate du Parlement européen, a dit s'attendre lundi matin à ce que les ministres de l'Intérieur de l'Union européenne s'entendent sur un plan de répartition volontaire portant sur un total de 160'000 migrants arrivés en Europe.

"Il va y avoir des discussions, mais au final il y aura un accord sur la répartition de ces 160'000 personnes", a-t-il dit au micro de la radio allemande Deutschlandfunk.

Confrontés à une crise des réfugiés d'une ampleur désormais sans précédent en Europe depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne se réunissent en sommet extraordinaire ce mercredi à Bruxelles.

Les ministres de l'Intérieur des 28, qui n'ont pu s'entendre le 14 septembre dernier, se retrouveront mardi pour préparer le terrain.

La Commission a renoncé à sa proposition de quotas obligatoires et les Européens semblent s'orienter désormais vers un plan de répartition volontaire dans l'ensemble de l'UE d'un total de 160'000 réfugiés pour soulager les Etats "de première ligne" (Grèce, Italie et Hongrie) où arrivent l'essentiel des migrants et réfugiés.