Scandale du «Partygate»: l’étau se resserre sur le Premier ministre britannique Boris Johnson

L’enquête ouverte sur les petites fêtes organisées notamment à Downing Street pourrait pousser le Premier ministre Boris Johnson à démissionner, ce qu'il refuse pour le moment.

26 janv. 2022, 13:35
/ Màj. le 26 janv. 2022 à 15:00
Face au flot continu d'accusations, l'opposition a renouvelé ses appels à la démission du Premier ministre.