Russie: l'inventeur de la kalachnikov est mort

Mikhaïl Kalachnikov, l'inventeur du fusil éponyme, est décédé lundi en Russie. Créateur de l'arme de guerre la plus connue au monde, il n'aura jamais touché d'argent sur la vente des millions de pièces portant son nom.

23 déc. 2013, 18:32
Mikhaïl Kalachnikov (ici en 1997) a commencé à mettre au point en 1947 le fusil d'assaut baptisé AK-47.

Mikhaïl Kalachnikov, l'inventeur du fusil d'assaut soviétique AK-47 vendu à des millions d'exemplaires dans le monde, est mort lundi. Il était âgé de 94 ans. Il s'est éteint dans sa ville d'Ijevsk capitale de la région, où son arme continue d'être fabriquée. 

Mikhaïl Kalachnikov avait été hospitalisé à de nombreuses reprises ces derniers mois. En novembre, il avait été placé en réanimation dans une clinique d'Ijevsk (capitale de l'Oudmourtie, 1300 km à l'est de Moscou) après un malaise. Il avait arrêté de travailler en 2012 en raison de problèmes de santé, notamment cardiaques.

L'arme la plus connue au monde

Mikhaïl Kalachnikov a commencé à mettre au point en 1947 le fusil d'assaut baptisé AK-47, tandis qu'il se remettait d'une blessure reçue pendant la Deuxième Guerre mondiale. L'arme a par la suite été déclinée en de multiples modèles vendus à des millions d'exemplaires dans le monde.

Certains estiment à environ 100 millions le nombre de ces armes en circulation à travers les cinq continents aujourd'hui. Un chiffre colossal difficile à vérifier en raison de la grande quantité de fusils produits sans licence. Cela équivaudrait à une kalachnikov pour 70 habitants de la planète, souligne Christopher Chivers dans son ouvrage intitulé "The Gun", qui retrace le destin exceptionnel de ce fusil-mitrailleur élaboré à la fin de la Seconde guerre mondiale.

Mikhaïl Kalachnikov - un des Russes les plus connus du monde et parmi les personnes les plus décorées par son pays - n'a jamais touché d'argent sur la vente des millions de fusils portant son nom, utilisés par les armées de plus de 80 pays.