Riyad et Washington créent un centre contre le financement du terrorisme

En visite en Arabie saoudite, Donald Trump s'est entretenu dimanche avec les autorités saoudiennes. Davantage de mesures seront prises face à la "crise de l'extrémisme islamique".

22 mai 2017, 07:55
Les Etats-Unis et l'Arabie saoudite se sont alliés contre le financement du terrorisme. D'autres pays du Golfe devraient les rejoindre.

Les Etats-Unis et l'Arabie saoudite ont annoncé dimanche la création d'une structure régionale contre le terrorisme, en marge de la visite du président Trump à Riyad. Sa vocation sera de partager des informations sur le financement des groupes comme l'EI ou Al-Qaïda.

Le centre contre le financement du terrorisme (Terrorist Financing Targeting Center, TFTC) réunira au total six pays du golfe persique: Koweït, Qatar, Bahreïn, Oman, Arabie Saoudite, Emirats arabes unis, a détaillé le trésor américain dans un communiqué. Sont également ciblées les "menaces" émanant, selon Washington, de l'Iran et du régime syrien.