Retrouvée à Genève, une stèle volée sera remise à l'Egypte

L'Egypte va bientôt pouvoir récupérer son dû. Une stèle de granit dérobée dans un temple a été retrouvée il y a deux ans à Genève. La Suisse pourra bientôt la restituer.

14 nov. 2016, 17:01
Ce relief avait été volé sur le site du temple de Behbeit el Haggar, dans le delta du Nil.

Un relief de granite volé il y a trente ans dans le delta du Nil sera prochainement restitué aux autorités égyptiennes. Il avait été découvert en 2014, lors d'un contrôle d'inventaire aux Ports-Francs de Genève.

Le relief en granite d'origine inconnue avait été signalé aux autorités de poursuite genevoises fin 2014 par l'Inspection fédérale des douanes de Genève. Le Ministère public avait alors ouvert une procédure pénale, a-t-il indiqué lundi dans un communiqué.

L'enquête a tout d'abord établi que la stèle provenait probablement d'un édifice bâti en Egypte durant l'Antiquité. Des clichés pris dans les années 1970, comparés à des prises de vue plus récentes, ont ensuite établi sans doute possible que ce relief avait été volé sur le site du temple de Behbeit el Haggar, dans le delta du Nil.

Grâce à une étroite collaboration entre plusieurs services cantonaux et fédéraux, ainsi qu'à l'appui de la communauté scientifique, la Suisse peut aujourd'hui restituer à l'Egypte cet objet de grande valeur.