Réfugiés: une «chance» pour l’Allemagne

21 sept. 2015, 14:02

Le président de la Banque centrale allemande, la Bundesbank, Jens Weidmann, a estimé hier que l’immigration était une chance pour l’Allemagne, qui, face à sa population vieillissante, a besoin de main-d’œuvre. «Gérer l’afflux de réfugiés va être exigeant pour l’Allemagne. Mais l’immigration recèle aussi des chances. Celles-ci seront d’autant plus grandes que nous réussirons à intégrer dans la société et le marché du travail les personnes venues chez nous pour rester», estime Jens Weidmann dans un entretien au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung. La pénurie de main-d’œuvre est estimée à 1,8 million de personnes dans le pays à l’horizon 2020.