Réservé aux abonnés

Reconquérir Mossoul sera ardu

L’Etat islamique se barricade dans sa «capitale» du nord du pays.

30 sept. 2016, 23:55
/ Màj. le 01 oct. 2016 à 00:01
FILE - In this Saturday, Aug. 13, 2016 file photo, soldiers from the 1st Battalion of the Iraqi Special Operations Forces are stacked against a building during a training exercise to prepare for the operation to re-take Mosul from Islamic State militants, in Baghdad, Iraq. The disparate groups that make up Iraq's security forces are converging on the city of Mosul, lining up for a battle on the historic plains of northern Iraq that is likely to be decisive in the war against the Islamic State group. (AP Photo/Maya Alleruzzo, File) Mideast Iraq Battle For Mosul

A 15 km au nord et à l’est de Mossoul, les peshmergas kurdes tiennent les positions les plus proches de la «capitale» de l’Etat islamique (EI). Au sud, les forces de sécurité irakiennes sont encore à une cinquantaine de kilomètres de Mossoul, et dans la périphérie de celle-ci, de nombreux villages restent sous influence de l’EI. Les troupes irakiennes vont s’employer, au cours des prochains jours, à resserrer l’étau autour du bastion djihadiste pour couper ses lignes d’approvisionnement logistique. Avec la pression des Kurdes au nord et à l’est, et celle des forces irakiennes au sud,...