Réchauffement climatique: les glaciers de l'Himalaya fondent 2 fois plus vite qu'il y a 40 ans

Les glaciers de la chaîne de l'Himalaya fondent deux fois plus vite qu'au siècle dernier, selon une étude américaine réalisée à l'aide d'images satellites datant de la Guerre froide. La région a perdu un quart de sa glace en quarante ans.
21 juin 2019, 22:14
En quarante ans, la chaîne de l'Himalaya a perdu un quart de sa glace, selon une étude récente. (Illustration)

Les 650 glaciers de l’Himalaya ont perdu 45 cm de glace par an entre 2000 et 2016, soit un quart de leur volume. La fonte des glaces y est deux fois plus rapide que durant la période 1975-2000. Ce sont les résultats principaux d’une étude publiée mercredi par des chercheurs de l’université de Columbia (Etats-Unis) dans la revue Science Advances.

Dans la région, la température a augmenté d’un degré en moyenne. «Il s’agit d’un énorme changement», explique Joshua Maurer, auteur principal de l’étude, au journal britannique The Independent. «Au milieu de la dernière période glaciaire, la température annuelle moyenne n’était que de 3 degrés plus froides.»

 

 

Pour reconstituer l’évolution sur 40 ans des 650 glaciers étudiés, les chercheurs se sont basés sur des images déclassifiées de satellites militaires américains et d’autres plus récentes de satellites de la NASA, selon The New Yorker.

Depuis 2000, la chaîne de l’Himalaya a ainsi perdu près de 8,3 milliards de tonnes de glace par an.

Un phénomène mondial

La fonte des glaces continue de frapper de nombreuses régions dans le monde. Le Groenland a récemment perdu 2 milliards de tonnes de glace en un jour.

 

 

Quant à l’Antarctique, ses glaces fondent six fois plus vite qu’il y a quarante ans, selon une étude américaine. Cela entraîne une hausse de plus en plus importante du niveau des océans.

par Andy Maître