Réservé aux abonnés

Que feriez-vous ces prochains mois si l'année qui s'ouvre demain était la dernière de votre vie? Six personnalités romandes se sont posé cette question avant l'Apocalypse annoncée.

31 déc. 2011, 00:01

FREDERIC RECROSIO Comédien

"J'hésite entre plusieurs options: déménager au Locle, histoire que l'année passe pour une éternité, mais je doute que je parvienne à tenir plus d'une semaine sans me jeter dans le Doubs; m'essayer à la vertu, pour tenter de compenser mes attitudes inacceptables d'après minuit et ainsi tenter d'éviter les flammes de l'enfer ¬ mais je doute qu'un an suffise; plonger dans le vice absolu et ne faire que boire, bouffer et brosser mes cheveux (pour le dernier, j'ai changé un peu les mots parce que j'osais pas écrire "baiser" dans le journal). Je réalise en écrivant qu'e...