Prostitution: 9 militaires américains sanctionnés

Neuf militaires américains accusés d'avoir fréquenté des prostituées à Carthagène, alors qu'ils préparaient le dispositif de protection de Barack Obama, ont fait l'objet de sanctions administratives. Ils ne sont en revanche pas poursuivis sur le plan pénal.

19 juil. 2012, 07:19
139142100

Neuf militaires américains impliqués dans un scandale de prostitution en marge du sommet des Amériques à la mi-avril à Carthagène (Colombie) ont fait l'objet de sanctions administratives, a-t-on appris de source militaire. Ils n'ont pas été renvoyés de l'armée.

La teneur des sanctions à l'encontre de ces sept soldats de l'US Army et deux Marines n'a pas été précisée. Il ne sont en revanche pas poursuivis sur le plan pénal, a affirmé le lieutenant-colonel D.L. Wright, porte-parole du commandement américain chargé de l'Amérique latine (Southcom).

Un autre militaire a fait l'objet d'une "punition moindre", une "réprimande". L'enquête se poursuit sur l'éventuelle implication de deux autres militaires.

Ces hommes sont accusés d'avoir fréquenté des prostituées à Carthagène avec des hommes du Secret Service alors qu'ils préparaient le dispositif de protection de Barack Obama pendant son séjour sur place pour le sommet des Amériques.

Neuf agents du Secret Service, chargé de la protection de Barack Obama, également impliqués, ont été limogés, ont démissionné ou pris leur retraite depuis que le scandale a éclaté le 13 avril.

Barack Obama les avaient qualifié de "crétins" pour avoir sollicité des prostituées. Le Secret Service avait par la suite annoncé avoir durci les règles s'appliquant à ses agents hors du pays, notamment sur la fréquentation d'étrangers et la consommation d'alcool.