Proche-Orient: le soldat israélien enlevé par le Hamas est mort

Israël affirme que le jeune soldat de Tsahal enlevé dimanche par le Hamas est mort. Le processus d'identification formel n'est pas encore terminé.

22 juil. 2014, 15:22
L'enlèvement a d'abord été démenti par les officiels israéliens. Aujourd'hui, ils affirment que les restes de son corps ont été retrouvés.

Israël a annoncé mardi que le soldat dont l'enlèvement avait été revendiqué par le Hamas à Gaza était mort. Il précise ne pas avoir encore identifié ses restes, les médias locaux affirmant qu'une partie de son corps serait entre les mains du mouvement islamiste.

"Le sergent Oron Shaul, un soldat de la brigade Golani âgé de 21 ans et originaire de Proria est le soldat dont le processus d'identification n'a pas été achevé", a indiqué l'armée dans un communiqué.

Plus tôt, l'armée avait indiqué que parmi les 13 soldats tués dimanche, sept l'avaient été dans une attaque contre leur véhicule blindé, mais que le corps de l'un d'entre eux n'avait pu être identifié.

Selon la presse israélienne, le corps de ce septième soldat ou une partie de sa dépouille a pu être pris par les combattants du Hamas. Ce dernier avait annoncé il y a deux jours avoir capturé un militaire israélien, donnant son identité, Oron Shaul, et son numéro de matricule.

L'ambassadeur israélien à l'ONU Ron Prosor avait démenti dimanche soir l'enlèvement d'un soldat israélien, affirmant que "ces rumeurs sont fausses". Les soldats israéliens portent des plaques autour du cou et dans une botte pour permettre leur identification.