Réservé aux abonnés

Procès des dirigeants d'Aube dorée ajourné

21 avr. 2015, 00:01

A peine ouvert, hier, le procès des dirigeants du parti néonazi Aube dorée, jugés pour appartenance à une "organisation criminelle", a été suspendu jusqu'au 7 mai pour des raisons de procédure. L'un des 69 accusés n'avait pas d'avocat pour assurer sa défense. Parallèlement, certains avocats devaient se passer de la présence de leurs clients. Les dirigeants du parti n'ont pas voulu assister à l'ouverture du procès devant le tribunal spécialement aménagé dans la prison de Korydallos, dans la banlieue d'Athènes. ATS