Présidentielle américaine: selon un nouveau sondage, Trump dépasse Clinton pour la première fois

Selon un nouveau sondage publié mardi, Donald Trump dépasse Hillary Clinton pour la première fois dans les intentions de vote. L'enthousiasme pour la démocrate s'est essoufflé depuis que l’enquête sur ses e-mails à été rouverte.

01 nov. 2016, 15:10
 Plus de la moitié des supporteurs de Donald Trump (53%) se disent "très enthousiastes", en hausse sur la même période (49% le 22 octobre).

Le candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump dépasse d'un point Hillary Clinton dans un nouveau sondage publié mardi. La démocrate a vu l'enthousiasme de ses supporteurs s'effriter depuis l'annonce choc de la relance de l'affaire de ses courriels.

C'est la première fois depuis mai que le milliardaire passe devant l'ancienne secrétaire d'Etat dans cette enquête réalisée régulièrement par ABC News/Washington Post. Il mène à 46% contre 45% dans un sondage incluant les quatre principaux candidats. Son avance reste cependant dans la marge d'erreur (3 points).

"Toutefois, le +1 point de Trump est un résultat notable", soulignent les auteurs de l'enquête, de Langer Research Associates, menée du 27 au 30 octobre. "Il n'est passé devant Clinton en pourcentage qu'une fois auparavant", mi-mai. L'homme d'affaires avait alors 2 points d'avance, dans un sondage qui n'incluait que les deux principaux candidats.

 

Enthousiasme effrité

L'enthousiasme pour la démocrate s'est particulièrement effrité depuis le choc vendredi de la réouverture de l'affaire de ses courriels passés par un serveur privé lorsqu'elle était secrétaire d'Etat (2009-2013), avec la découverte de nouveaux messages annoncée par le FBI, souligne le communiqué.

La part de ses supporteurs "très enthousiastes" est passée de 52% le 22 octobre à 45% dimanche. Plus de la moitié des supporteurs de Donald Trump (53%) se disent "très enthousiastes", en hausse sur la même période (49% le 22 octobre).

Le milliardaire s'est félicité de ce résultat sur Twitter, assurant que sa remontée dans les sondages datait même d'avant la réouverture du dossier des courriels.