Présidentielle américaine: de retour sur Twitter, Trump accuse médias et manifestants

Il est de retour sur son réseau social favori. Donald Trump a tweeté la nuit de jeudi pour réagir au vent de manifestations qui s'est élevé contre son élection. De son côté, Hillary Clinton encaisse sa défaite en baladant ses chiens avec Bill.

11 nov. 2016, 11:27
/ Màj. le 11 nov. 2016 à 12:58
Des manifestants défilent dans les rues de nombre de villes américaines pour protester contre la victoire de Donald Trump.

Le président-élu Donald Trump n'est pas resté muet très longtemps sur le vent de protestation populaire contre son élection. Depuis deux jours, des manifestations ont lieu dans nombre de villes américaines, certains dégénérant en émeutes.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, après sa visite de la Maison Blanche, le Républicain a repris son compte Twitter en main pour annoncer que sa rencontre avec les Obama s'était très bien passé.

"Une journée fantastique avec le président Obama que j'ai rencontré pour la première fois. Une très bonne réunion. Melania a beaucoup aimé Michelle Obama!"

 

Puis, le Républicain a enchaîné sur un message accusateur.

"Nous avons eu une élection présidentielle ouverte et réussie. Maintenant, des manifestants professionnels, encouragés par les médias, manifestent. Très injuste!"

 

 

Le provoquant Trump a posté en milieu de journée un nouveau tweet qui minimise le mouvement de protestation mais qui appelle à l'unité de son peuple.

"J'aime le fait que les petits groupes de protestants hier soir aient une telle passion pour notre grand pays. Nous allons tous avancer ensemble et être fiers!"

 

Hillary ballade ses chiens

De son côté, la candidate démocrate encaisse son amère défaite comme elle le peut. Une internaute a partagé sa rencontre avec Hillary Clinton qui promenait ses chiens en compagnie de son mari Bill.