Réservé aux abonnés

Photographe suisse jugé pour trouble à l’ordre public

10 sept. 2020, 00:01
epa08655848 Swiss photographer Marc Progin walks out of the Eastern Law Courts Building in Sai Wan Ho, Hong Kong, China, 09 September 2020. Progin, a long time Hong Kong resident, is on trial, facing a charge of aiding and abetting disorder in a public place, reagrding an incident where a mainland Chinese man, working for US bank JP Morgan, was assaulted during a pro-democracy protest in October 2019.  EPA/JEROME FAVRE ArcInfo

Un photographe suisse a comparu, hier, devant un tribunal de Hong Kong pour «trouble à l’ordre public». Le Parquet l’accuse d’avoir permis l’agression, l’an dernier, d’un citoyen de Chine continentale, lors d’une manifestation prodémocratie.

Marc Progin, un horloger suisse à la retraite, qui vit à Hong Kong depuis 1976, a plaidé non coupable de «trouble à l’ordre public». Ce fait est passible d’un an de prison.

Les faits se sont déroulés quatre mois après le début des manifestations prodémocratie qui ont secoué Hong Kong, l’an dernier. Le Suisse, âgé de 74 ans, photographiait une alte...