Réservé aux abonnés

Pays du Golfe au secours d’Amman

L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Koweït ont accordé une aide de 2,5 milliards de dollars.

12 juin 2018, 00:01
In this photo released by Saudi Press Agency, SPA, Saudi King Salman, center, receives Jordan's King Abdullah II, front right, and Emir of Kuwait, Sheikh Sabah Al Ahmad Al Sabah, left, in Mecca, Saudi Arabia, Monday, June 11, 2018. Three Gulf Arab states pledged  billion in aid to Jordan on Monday, an effort to stabilize the U.S.-allied kingdom as it faces its worst protests in years over government austerity plans that included tax increases. (Saudi Press Agency via AP) Jordan Economy

Une rencontre qui s’est déroulée à l’invitation du roi Salmane d’Arabie saoudite et en présence du roi Abdallah II de Jordanie et de dirigeants des Emirats et du Koweït a permis, hier, d’apporter une importante aide financière à la Jordanie, en proie à une grave crise économique qui a provoqué une vague de manifestations.

L’enveloppe, annoncée à l’occasion d’un sommet des quatre pays dans la ville sainte de La Mecque, comprend un acompte versé à la Banque centrale de Jordanie, des garanties pour la Banque mondiale «dans l’intérêt de la Jordanie», un soutien budgétaire étalé sur cinq ans et le f...