Réservé aux abonnés

Patron de PIP en garde-à-vue

27 janv. 2012, 00:01
data_art_629609

IMPLANTS MAMMAIRES Jean-Claude Mas, fondateur de la société arrêté hier.

Si Jean-Claude Mas se comporte en garde à vue comme il le fit en novembre 2010, il donnera du fil à retordre aux gendarmes de la section de recherches de Marseille. A l'époque, son ton était tour à tour narquois, autoritaire ou elliptique lorsque les questions devenaient trop précises. Un de leurs échanges retrace bien cette ambiance étrange. Question d'un enquêteur: "Qui a eu l'idée d'instaurer cette formule pour la fabrication des prothèses PIP?" Réponse: "Monsieur Mas". "Qui est monsieur Mas?" "C'est moi. J'ai amen...