Réservé aux abonnés

Parties de Jérusalem, les violences gagnent Gaza

Plusieurs Palestiniens ont été tués, alors qu’un jeune Israélien a attaqué quatre Arabes à l’arme blanche.

09 oct. 2015, 23:48
/ Màj. le 10 oct. 2015 à 00:01
A Palestinian protester films with his mobile phone, during clashes with Israeli soldiers on the Israeli border Eastern Gaza City, Friday, Oct. 9, 2015. At least four attacks ó three by Palestinians and one by an Israeli ó as well as deadly clashes along the Gaza border threatened to escalate tensions throughout the country on Friday as Israel struggled to control spiraling violence. (AP Photo/Khalil Hamra) APTOPIX Mideast Israeli Palestinians

Un nouveau front s’est ouvert entre Israéliens et Palestiniens. Pour la première fois depuis le début de la vague d’agressions à coups de couteau par de jeunes Palestiniens, les combats se sont propagés hier dans la bande de Gaza. Cinq Palestiniens, qui tentaient de forcer la clôture de sécurité séparant cette région totalement isolée du territoire israélien, ont été tués et plus d’une dizaine blessés par des tirs de soldats, soit le bilan quotidien le plus sanglant depuis le déclenchement des violences au début du mois.

Aussitôt, Ismaïl Haniyeh, le chef des islamistes du Hamas au pouvoir à Gaz...