Papouasie-Nouvelle-Guinée: pas de tsunami après un séisme de magnitude 7,7

Suite à un séisme de 7,7, une alerte au tsunami a été émise pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée et les îles Salomon.

30 mars 2015, 07:39
Les tremblements de terre sont fréquents en Papouasie-Nouvelle-Guinée, située sur la ceinture de feu du Pacifique.

Un séisme de magnitude 7,7 s'est produit lundi au large des côtes de Papouasie-Nouvelle Guinée faisant craindre un déferlement de vagues dangereuses. Une alerte au tsunami a pu être levée quelques heures plus tard.

La terre a tremblé à une profondeur de 33 kilomètres, à 55 kilomètres de la ville la plus proche, Kokopo, sur l'île de Nouvelle-Bretagne, et à 787 kilomètres de la capitale Port Moresby, a rapporté l'institut géologique américain (USGS).

La secousse initiale a été suivie d'une réplique de magnitude 5,7 dans le même secteur. Le centre d'alerte au tsunami du Pacifique avait alors mis en garde contre un risque de vagues "dangereuses" d'une hauteur de trois mètres dans un rayon de 1000 kilomètres autour de l'épicentre.

"Tout le monde a eu peur. Ca a beaucoup secoué dans l'hôtel et des objets sont tombés", a témoigné Leonie Fakal, employée d'un village de vacances à Kokopo. "Nous sommes tous sortis mais finalement les dégâts sont limités."

Les séismes sont fréquents en Papouasie-Nouvelle-Guinée, située sur la ceinture de feu du Pacifique, zone où se rencontrent des plaques tectoniques. En 2013, un séisme de magnitude 8 avait fait dix morts et détruit des centaines d'habitations sur les Salomons.