Ouverture du procès de Ratko Mladic reportée de deux jours

L'ouverture du procès de Ratko Mladic, l'ex-chef militaire des Serbes de Bosnie poursuivi pour onze chefs d'accusation de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre est reporté de deux jours. Il s'ouvrira le 16 mai.

24 avr. 2012, 13:17
113643923

Le procès de l'ex-chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic s'ouvrira le 16 mai et non le 14, comme initialement prévu, a indiqué mardi le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPI). Le prévenu est poursuivi notamment pour son rôle dans le massacre de Srebrenica en juillet 1995.

"Les déclarations liminaires du procureur commenceront le 16 mai", a indiqué à l'AFP le service de presse du TPI, précisant que celles-ci se poursuivront le 17 mai.

Ce report a été décidé lors d'une audience de préparation du procès mardi à La Haye, où siège le Tribunal spécial pour l'ex-Yougoslavie.

Les juges du TPI ont également accepté la liste des 413 témoins proposée par le bureau du procureur, qui disposera de 200 heures pour présenter ses éléments à charge, selon la même source.

Arrestation en 2011

Arrêté le 26 mai 2011 en Serbie après avoir échappé à la justice internationale pendant seize ans, Ratko Mladic, 70 ans, est poursuivi pour onze chefs d'accusation de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre. Il plaide non coupable.

Il est notamment poursuivi pour son rôle dans le massacre de quelque 8000 Musulmans à Srebrenica en juillet 1995, le pire commis en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.