OTAN: le secrétaire général Anders Fogh Rasmussen s'en va sans passage de témoin

Le Danois Anders Fogh Rasmussen quitte l'Alliance atlantique dont il a été le secrétaire général pendant plus de cinq ans. Il n'a pas transmis le témoin à son successeur, le Norvégien Jens Stoltenberg.
07 août 2015, 14:16
Anders Fogh Rasmussen a fait vendredi ses adieux à l'OTAN, dont il a été secrétaire général pendant plus de cinq ans. Le Danois quitte l'Alliance atlantique sans passage de témoin à son successeur, Jens Stoltenberg.

Anders Fogh Rasmussen a fait vendredi ses adieux à l'OTAN, dont il a été secrétaire général pendant plus de cinq ans. Le Danois quitte l'Alliance atlantique sans passage de témoin à son successeur, Jens Stoltenberg.

Pour sa dernière apparition publique, M. Rasmussen a déposé une gerbe au mémorial en hommage aux soldats décédés durant les opérations de l'OTAN, dans la cour d'honneur du siège bruxellois de l'Alliance. L'ancien Premier ministre libéral danois, qui était exceptionnellement accompagné par son épouse Anne-Mette, n'a fait aucune déclaration.

M. Rasmussen a ensuite présidé son dernier Conseil de l'Atlantique nord, qui réunit les ambassadeurs des 28 pays membres, avant une dernière rencontre avec ses plus proches collaborateurs et des membres du personnel, civil et militaire.

Son mandat, entamé le 1er août 2009, expire officiellement mardi prochain 30 septembre. Son successeur, l'ancien Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg, 55 ans, entrera en fonction le lendemain, 1er octobre. Il doit donner une conférence de presse mercredi après-midi.

Les derniers mois du mandat de M. Rasmussen ont été marqués par la crise en Ukraine, sur laquelle il a pris des positions très fermes. Début septembre, lors du sommet de l'OTAN au Pays de Galles, les pays membres de l'Alliance ont décidé de créer une force qui pourra être déployée en quelques jours en réponse à une crise, et de maintenir une "présence continue" dans l'est de l'Europe.