Oscar Pistorius pourra à nouveau disputer des courses malgré sa condamnation

Oscar Pistorius, reconnu coupable d'homicide involontaire sur sa petite-amie Reeva Steenkamp le 12 septembre dernier aura le droit de recourir pour l'Afrique du Sud.

16 sept. 2014, 15:20
JAHRESRUECKBLICK 2013 - AUGUST - Murder accused Oscar Pistorius (C) appears in the Pretoria Magistrates court in Pretoria, South Africa, 19 August 2013. The trial of double-amputee Olympic sprinter Oscar Pistorius, accused of the premeditated murder of his girlfriend Reeva Steenkamp, will begin on 03 March 2014, a judge ruled on 19 August 2013. Judge Desmond Nair set the trial to run through March 20 next year at a high court in Pretoria, in coordination with defence lawyers and the prosecution. (KEYSTONE/EPA/STR)

Oscar Pistorius aura le droit d'à nouveau courir pour son pays, l'Afrique du Sud. Le fait qu'il ait été reconnu coupable d'homicide involontaire le 12 septembre ne l'interdit pas de disputer des compétitions. Aucune règle du comité olympique sud-africain n'interdit à un athlète possédant un casier judiciaire de concourir.

«Dans la situation actuelle, il est libre de concourir», a expliqué Tubby Reddy, le patron du comité olympique sud-africain. Une information relayée par Le Parisien.

Pour l'instant, un retour à la compétition n'est pas envisagé, a annoncé son agent, Peet van Zyl. Il a toutefois précisé qu'ils allaient «se poser et faire le bilan» après l'écoute du verdict définitif le 13 octobre. «C'est à lui de décider ce qu'il veut faire», a ajouté Van Zyl.

Oscar Pistorius ne connait pas encore sa peine. Reconnu coupable le 12 septembre, il connaitra son sort le 13 octobre prochain. Il risque la prison, éventuellement avec sursis, en fonction de l'appréciation du juge. Une peine avec sursis permettrait à Pistorius de retrouver les lames qui lui ont donné le surnom de "Blade Runner".

D'ici là, Oscar Pistorius reste en liberté. Selon son agent, il passerait beaucoup de temps à la salle de gym, afin de conserver sa condition physique.