Observateurs disparus: la premier ministre ukrainien met la Russie en cause

Le chef du gouvernement intérimaire ukrainien a appelé Moscou à se distancer des séparatistes pro-russes et à s'engager en faveur de la libération des observateurs.

28 mai 2014, 19:28
A picture made available on 28 May 2014 showing a local man looking at a wrecked truck of supporters of the self-proclaimed 'Donetsk People's Republic' in Donetsk, Ukraine, 27 May 2014, following the fierce fighting between Ukrainian forces and separatist militants. Ukrainian government forces have retaken control of Donetsk airport in the embattled east of the country, Interior Minister Arsen Avakov said 27 May 2014.  EPA/JAKUB KAMINSKI POLAND OUT

Le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a mis mercredi la Russie en cause dans la disparition d'un groupe d'observateurs de l'OSCE dans l'est de l'Ukraine. Selon lui, les quatre représentants de l'organisation, dont un Suisse, ont été enlevés par "des terroristes pilotés par Moscou".

Le chef du gouvernement intérimaire ukrainien a appelé Moscou à se distancer des séparatistes pro-russes et à s'engager en faveur de la libération des observateurs. "Nous faisons tout notre possible pour que ces personnes retrouvent la liberté", a-t-il déclaré à la chaîne de télévision allemande ZDF, selon un communiqué du diffuseur.

Les quatre représentants de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) sont portés disparus depuis lundi soir. Ils effectuaient alors un engagement de routine à l'est de la ville de Donetsk. Selon le ministre danois du développement, Mogens Jensen, ils ont été enlevés par des séparatistes, ce que les pro-russes nient.