Noyade sèche: un petit Américain de 4 ans meurt une semaine après s'être baigné

Samedi dernier, un enfant de quatre ans est mort de noyade aux Etats-Unis, une semaine après s'être baigné. Ce phénomène rare est appelé "noyade sèche" et des symptômes peuvent alerter l’entourage.

09 juin 2017, 11:40
/ Màj. le 09 juin 2017 à 12:07
La baignade s'était pourtant déroulée sans souci apparent. (illustration)

Samedi dernier, le petit Francisco, 4 ans, est décédé des suites d'une noyade. Sa dernière baignade remontait pourtant à une semaine en arrière, lorsqu'il était allé nager avec sa famille près des rives d'une baie à Texas City. L'enfant a été victime d'un phénomène rare appelé "noyade sèche".

Après s'être baigné avec sa famille le dernier week-end de mai, Francisco s'est senti un peu mal, se plaignant de maux de ventre et de diarrhée. Mais comme ces soucis n'ont pas duré longtemps, ses parents ne se sont pas inquiétés outre mesure. Tout semblait bien aller jusqu'à samedi, lorsque le garçonnet a ressenti une vive douleur aux épaules et a cessé de respirer, rapporte L'essentiel.

 

 

Une fois à l'hôpital, les médecins ont tout fait pour sauver l'enfant, en vain. "On nous a expliqué qu'il s'agissait d'une noyade sèche. Ses poumons étaient remplis de liquide. Ils n'ont rien pu faire pour lui", explique Tara, sa maman.

Une simple tasse

La "noyade sèche" survient en général quelques heures après la baignade, mais il arrive, très rarement, qu'elle ne se déclare que plusieurs jours plus tard. Elle arrive lorsque de l'eau a inflitré les poumons et que ces derniers, irrités, sécrètent du liquide qui finit par empêcher la personne de respirer. Elle peut être causée par une simple tasse.

Certains signes doivent alerter l'entourage, comme une fatigue extrême, le teint grisâtre, l'humeur changeante, des bulles sortant de la bouche ou des difficultés respiratoires.