Nouvelle mobilisation monstre à Kiev des opposants proeuropéens

Des opposants proeuropéens se pressaient dimanche sur la place de l'Indépendance à Kiev pour une nouvelle manifestation de masse contre le président Viktor Ianoukovitch.

15 déc. 2013, 14:15
Les manifestants dans les rues de Kiev dimanche.

Environ 200'000 Ukrainiens manifestent à nouveau dans les rues de la capitale dimanche. Ils contestent le choix du président Viktor Ianoukovitch de privilégier un rapprochement avec la Russie au détriment d'une intégration européenne.

Vers 11h, heure du début officiel de la manifestation, la vaste place de l'Indépendance était déjà noire de monde, et les gens continuaient d'arriver en masse, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les manifestants, portant drapeaux et écharpes aux couleurs de l'Ukraine et de l'Union européenne avaient commencé à affluer dès le petit matin, malgré une température de -2° Celsius.

Cette mobilisation monstre est la troisième de ce type après celles des deux dimanches précédents qui avaient mobilisé des centaines de milliers de manifestants vent debout contre le refus fin novembre du président ukrainien de signer un accord d'association avec l'Union européenne, pourtant en préparation depuis trois ans, et ses tentatives de rapprochement avec la Russie.

Boxeur en appui

La veille, les célèbres boxeurs ukrainiens Vitali et Wladimir Klitschko avaient tenté de galvaniser encore un peu plus leurs partisans en vue de cette manifestation.

"Nous voyons bien les tentatives pour nous intimider mais elles vont échouer", a déclaré Vitali Klitschko, l'un des leaders de l'opposition. Il faisait allusion à la dispersion violente d'une manifestation sur Maïdan le 30 novembre, qui n'a fait que renforcer la mobilisation et aux tentatives de policiers anti-émeutes de nettoyer cette place dans la nuit de lundi à mardi.

Contre-attaque du pouvoir

Désireux de contre-attaquer, le pouvoir a voulu organiser à la même heure un rassemblement sur la place de l'Europe, à quelques centaines de mètres de là, après y avoir mobilisé samedi des dizaines de milliers de personnes venues en groupes de différentes régions de l'Ukraine.

Le lieu du rassemblement a finalement été déplacé au parc Mariinski, où quelque 5000 manifestants étaient présents dimanche matin, selon un journaliste de l'AFP.

A l'instar des pro-européens qui ont installé des tentes et des braseros sur la place de l'Indépendance appelée aussi Maïdan et sur l'avenue principale Khrechtchatik, les pro-Ianoukovitch ont renforcé de la même manière leur présence dans le parc Mariinski.