Nouvelle grève des pilotes de Lufthansa mercredi

En conflit avec la direction de Lufthansa depuis plus d'un an, le syndicat allemand des pilotes annonce une nouvelle grève pour mercredi. Mais des vols long-courrier seront déjà annulé mardi.
08 sept. 2015, 17:04
In this April 2, 2014 picture Lufthansa aircrafts are parked as Lufthansa pilots went on a three-days-strike in Frankfurt, Germany. Lufthansa says Thursday, July 30, 2015, that its earnings trebled in the second quarter compared with a year earlier, helped by falling fuel costs. (AP Photo/Michael Probst)

Le syndicat allemand des pilotes, Cockpit, en conflit ouvert avec la direction du groupe aérien Lufthansa depuis plus d'un an, a annoncé lundi soir une nouvelle grève pour mercredi. Un arrêt de travail doit déjà provoquer mardi l'annulation de 84 des 1500 vols long-courrier.

Lufthansa a estimé que cette extension du mouvement social allait conduire à la suppression "de centaines" de vols mercredi, "clairement plus" que la grève de mardi. La compagnie a aussi indiqué qu'un plan de vols alternatif devrait être prêt mardi en début d'après-midi.

Cockpit, qui dénonce sur son site Internet "l'absence de volonté" de Lufthansa d'arriver à un accord, "va appeler tous ses membres" à faire grève mercredi "entre 00h01 et 23h59".

Selon le syndicat, le mouvement concerne également les vols de la filiale low cost Germanwings qui "tenteront de remplacer les vols" de la maison mère Lufthansa. Il touchera les vols de court et de moyen courriers au départ d'Allemagne.

Fin des vacances

1520 vols sont prévus mercredi qui doivent transporter 180'000 passagers, notamment des familles des régions du Bade-Wurtemberg et de Bavière qui achèvent leurs vacances d'été, a rappelé Lufthansa lundi soir.

Cockpit et Lufthansa bataillent âprement entre autres sur les conditions de départ en retraite des pilotes. Sur fond de négociations très tendues, le syndicat a appelé à la grève à répétition, notamment pendant les mois d'hiver 2014/2015. Les derniers arrêts de travail remontent à mars.

Pour faire face à la concurrence des compagnies low cost, Lufthansa, qui chapeaute outre la compagnie du même nom Germanwings, Swiss et Austrian Airlines, a mis sur les rails une vaste réorganisation avec pour objectif de transférer ses liaisons nationales et de moyen-courrier à Germanwings. Certains personnels de la compagnie voient dans cette mesure une menace pour leur statut et leur rémunération.