Nigeria: nouveaux enlèvements de jeunes filles, Boko Haram suspecté

Le groupe terroriste islamiste Boko Haram a-t-il à nouveau frappé dans le nord-est du Nigeria? Huit adolescentes ont été enlevées dans cette région où il a déjà kidnappé 200 lycéennes il y a trois semaines.

06 mai 2014, 17:59
Malgré les protestations des familles, du gouvernement et de la communauté internationale, Boko Haram poursuit ses agissements.

Les islamistes armés du groupe Boko Haram sont soupçonnés d'avoir enlevé huit adolescentes dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris mardi de sources policières et auprès d'habitants. Ils en retiennent déjà 200 depuis trois semaines.

Les huit jeunes filles, âgées de douze à quinze ans, ont été enlevées dans la nuit de lundi à mardi à Warabe, un village de la région de Gwoza où Boko Haram a son principal camp. Outre les adolescentes, les assaillants sont repartis avec du bétail et de la nourriture volée aux habitants, a dit une source policière.

"Ils sont arrivés à bord de deux camions aux couleurs de l'armée. Ils ont commencé à tirer", a raconté Lazarus Musa, un habitant interrogé par téléphone.

Le 14 avril, les islamistes avaient déjà enlevé plus de 200 lycéennes dans une école du village de Chibo, dans l'Etat de Borno. Leur chef, Abubakar Shekau, a déclaré dans une vidéo diffusée lundi qu'Allah lui avait dit de vendre comme esclaves.

Mise en garde de l'ONU

Les Nations unies ont mis en garde Boko Haram contre les conséquences d'un tel acte qui pourrait constituer un "crime contre l'humanité", les lois internationales interdisant toute forme d'esclavage ou d'esclavage sexuel.

"Cela signifie que quiconque s'en rend coupable peut être arrêté, inculpé, traduit en justice et emprisonné un jour ou l'autre", a déclaré le porte-parole du conseil des droits de l'homme de l'Onu, Rupert Colville.

"Ce n'est pas parce qu'ils (les chefs de Boko Haram) se sentent en sécurité aujourd'hui qu'ils le seront nécessairement dans deux, cinq ou dix ans", a-t-il dit pendant une conférence de presse mardi à Genève.