Réservé aux abonnés

New York se dote d’une unité antiracisme

Depuis l’élection de Trump, 437 cas d’intimidations ont été signalés.

21 nov. 2016, 23:53
/ Màj. le 22 nov. 2016 à 00:01
DATA_ART_4292206

L’élection de Donald Trump, le 9 novembre, à la Maison Blanche semble avoir entraîné une recrudescence des incidents racistes aux Etats-Unis. Tags de croix gammées, prospectus du Ku Klux Klan sur les pare-brise des voitures, étudiants noirs visés par des images de scènes de lynchage...

Le Southern Poverty Law Center, observatoire de l’extrémisme, assure avoir recensé 437 cas d’intimidations contre des minorités dans la semaine qui a suivi le vote. Face à cette «explosion» de violence raciale, qui le «rend malade», le gouverneur démocrate de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, a décidé d...