Neuf mois de prison requis contre Beppe Grillo

Un procureur italien a requis vendredi neuf mois de prison contre Beppe Grillo, fondateur du Mouvement 5 Etoiles (M5S). Il est accusé d'avoir brisé des scellés lors d'une manifestation en décembre 2010 contre la ligne ferroviaire à grande vitesse Turin-Lyon.

07 févr. 2014, 23:13
Le politicien affirme n'avoir brisé aucun scellé.

Une vingtaine d'autres militants comparaissent avec Beppe Grillo pour avoir fait sauter les scellés de la police sur une cabane construite par les activistes près du tracé de la ligne à grande vitesse.  

Sur son blog, Beppe Grillo, ancien amuseur public «anti-système» reconverti dans la politique, reconnaît être entré dans la cabane mais affirme qu'aucun scellé n'était posé sur la porte.  

La prochaine audience devant le tribunal de Turin est prévue le 14 février.