Navalny demande du soutien pour les élections de la mairie de Moscou

A peine libéré d'une prison de province, Alexeï Navalny a appelé à l'aider dans la "bataille" des élections à la mairie de Moscou.

21 juil. 2013, 19:23
L'opposant russe Alexeï Navalny appelle à l'aide dans sa lutte pour l'élection à la mairie de Moscou.

«Notre état-major s'agrandit, nous avons plus de volontaires et j'appelle tout le monde à venir et nous aider à participer à la politique réelle, à une bataille réelle pour les voix des gens aux élections», a déclaré samedi soir M. Navalny interrogé par la chaîne de télévision indépendante russe, Dojd.

Alexeï Navalny a fait samedi un retour triomphal à Moscou, salué par des centaines de ses supporters, après avoir passé 23 heures dans la prison de Kirov, à 900 km à l'est de la capitale, où il avait été jugé pour détournement et condamné jeudi à cinq ans de camp.

Arrestation évoquée

Arrêté après l'énoncé du jugement, M. Navalny, qui a toujours dénoncé un procès politique visant à le faire taire, a toutefois été rapidement libéré en attendant l'examen de son recours en appel.

Orateur habile contre le président russe Vladimir Poutine, M. Navalny a souligné ne pas avoir peur d'une nouvelle arrestation s'il était débouté.

«Je pourrais être arrêté avant les élections, après les élections. Mais si on y pense tout le temps, on ne pourra jamais rien atteindre», a déclaré l'opposant qui doit affronter lors du scrutin le 8 septembre prochain le maire sortant Sergueï Sobianine, un proche de Vladimir Poutine nommé par décret en 2010.

Donné récemment à 8%

Au total, Alexeï Navalny, 37 ans, devenu opposant numéro un du président Vladimir Poutine lors des manifestations de 2011-2012, était accusé d'avoir organisé en 2009 le détournement de 16 millions de roubles (plus de 460 000 francs) au détriment d'une exploitation forestière publique, Kirovles, alors qu'il était consultant du gouverneur libéral de la région.

L'annonce de sa condamnation a provoqué jeudi des manifestations de protestation de milliers de personnes à Moscou et Saint-Pétersbourg.

M. Navalny devrait obtenir 8 % des voix aux élections municipales, alors que M. Sobianine est crédité de 78 % des suffrages, selon un récent sondage du centre indépendant Levada.