Réservé aux abonnés

Moubarak lâche du lest mais ne démissionne pas

Dans son discours hier soir le président égyptien a transféré une partie de ses pouvoirs au vice-président Souleimane mais n'a pas jeté l'éponge. Déception dans la foule.

11 févr. 2011, 05:02

Après une journée de rumeurs annonçant son départ, le président égyptien Hosni Moubarak a refusé hier soir de démissionner, dénonçant des «diktats» étrangers. Dans un discours à la nation, il a toutefois annoncé qu'il déléguait des pouvoirs à son vice-président Omar Souleimane.

Il a ajouté que ce transfert de pouvoirs prouverait qu'il serait répondu par le dialogue aux revendications des manifestants qui réclament son départ. La transition du pouvoir va «d'aujourd'hui à septembre», a déclaré Hosni Moubarak en référence à la date de l'élection présidentielle à laquelle il a promis de ne pas se ...