Mexique: trente-six morts dans l'explosion au siège de la Pemex

L'explosion survenue jeudi au siège de la compagnie pétrolière publique Pemex à Mexico a fait 36 morts, selon un dernier bilan.

04 févr. 2013, 07:01
Une explosion qui s'est produite dans un gratte-ciel de 214 m à Mexico jeudi a provoqué la mort de 25 personnes au moins.

Deux nouveaux corps ont été découverts par les sauveteurs lundi, après l'explosion dans la tour de Pemex à Mexico, portant à 36 le nombre de victimes.

Ils ont été trouvés dans les décombres de la tour B du siège social, où a eu lieu l'explosion. La tour B héberge 1700 salariés, et 10'000 personnes travaillent quotidiennement sur le complexe de Pemex, la plus grosse entreprise du Mexique, avec une production de quelque 2,5 millions de barils de brut par jour.
 
L'explosion a touché la tour B du siège de la compagnie, mais a également secoué la tour principale, un édifice de 54 étages et plus de 200 mètres de haut, dont des vitres et des murs se sont effondrés.
 
Une source à la Protection civile avait indiqué que l'accident serait dû "à une accumulation de gaz, dans un local électrique", ce qui n'a pas été confirmé officiellement.
 
Un responsable gouvernemental a déclaré sous le sceau de l'anonymat que les premiers éléments de l'enquête suggéraient un accident provoqué par l'explosion d'une chaudière à gaz dans un bâtiment de Pemex attenant à la tour.
 
Précédents
 
Ce n'est pas la première fois que la compagnie pétrolière nationale Pemex est impliquée dans des accidents mortels. En septembre, 30 personnes avaient trouvé la mort dans l'explosion d'un de ses complexes de gaz naturel, dans le nord du Mexique.
 
Plus de 300 personnes ont également trouvé la mort en 1984 dans l'explosion d'une autre usine de gaz naturel du groupe en banlieue de Mexico.
 
En 1992, 200 personnes sont mortes et 1500 ont été blessées après une série d'explosions de conduites souterraines d'essence à Guadalajara, la deuxième ville du pays.