Réservé aux abonnés

Merkel cède à la pression turque

15 avr. 2016, 23:19
/ Màj. le 16 avr. 2016 à 00:01
epa05260319 (FILES) A composite image of two file photos of Turkish Prime Minister Recep Tayyip Erdogan (L), dated from 12 August 2015, and of German ZDF Neo host Jan Boehmermann (R), dated from 06 February 2015. German Chancellor Angela Merkel announced 15 April 2016 that the German government will allow the German justice system to prosecute Boehmermann for his offensive poem about Turkish President Erdogan.  EPA/OLE SPATA (R)/PRESIDENTIAL PRESS OFFICE (L)/HANDOUT  HANDOUT EDITORIAL USE ONLY/NO SALES FILE GERMANY JUSTICE TURKEY ERDOGAN BOEHMERMANN

Thomas Schnee

Angela Merkel a fait savoir hier qu’elle allait autoriser le Parquet fédéral (Ministère public) à ouvrir une enquête judiciaire contre le présentateur et humoriste de la chaîne publique ZDF Jan Böhmermann. Ceci, suite à la demande du gouvernement turc et à cause de la publication d’un «poème outrageant» qui attaque sévèrement le président turc Recep Tayyip Erdogan.

«Après consultation, le gouvernement fédéral a décidé de donner son accord», a déclaré la chancelière qui a fait état de nettes divergences entre les partis de la coalition. «Dans un état de droit, ce n’est pas l’affair...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois