Réservé aux abonnés

Merci Platoche!

Le passage à 24 équipes, voulu par l’UEFA, fait des heureux parmi les récurrents ou éternels recalés.

14 oct. 2015, 23:19
/ Màj. le 15 oct. 2015 à 00:01
Wales' Gareth Bale, center, celebrates with his teammates after they qualified for the Euro 2016 tournament after defeating Andorra 2-0 in the Euro 2016 Group B soccer match between Wales and Andorra at Cardiff City stadium in Cardiff, Tuesday, Oct. 13, 2015.  (AP Photo/Matt Dunham) Britain Wales Andorra Euro Soccer

Entre un bal des débutants (cinq néophytes seront en lice) et une réunion des anciennes idoles de la high school devenues dix ans plus tard employées dans une station de lavage de voitures: bienvenue à l’Euro 2016! Retour sur une campagne éliminatoire qui a fait beaucoup d’heureux parmi les récurrents ou éternels recalés du continent. Merci Platoche!

L’Euro 2016, le premier à réunir 24 nations, aura l’été prochain des airs de Coupe du monde de par l’exotisme de son plateau. La réforme portée par Michel Platini, président de l’UEFA, rappelle celle qui avait été menée presque simultanément par l...