Réservé aux abonnés

Menace sur un chantier ferroviaire pharaonique

Un rapport italien préconise l’arrêt du projet de ligne à grande vitesse entre Lyon et Turin.
24 janv. 2019, 00:01
epa07217645 A woman watches activists hold banners, placards and flags as they join a demonstration following a 'NO TAV' protest march, in Turin, Italy, 08 December 2018. Among many, a large delegation of mayors in the tricolor band, students and representatives of numerous committees, demonstrated against the controversial TAV (Turin-Lyon high-speed rail link) project, a 270km-long railway line that will connect the Italian and French high-speed rail networks.  EPA/ALESSSANDRO DI MARCO ITALY PROTEST NO TAV

C’est un véritable pavé dans la mare – ou plutôt le tunnel – que vient de jeter un récent rapport commissionné par le ministre des Transports et des infrastructures, membre du Mouvement 5 étoiles (M5S). Celui-ci préconise la fermeture du chantier de la future ligne à grande vitesse qui devra relier Lyon à Turin, considéré comme non rentable. Un dossier épineux s’il en est, puisque la Ligue, l’autre parti au pouvoir à Rome avec le M5S, plaide pour la continuation des travaux.

Une dizaine d’infrastructures flambant neuves contre le chantier du siècle! Tel est le plan peaufiné par le M5S afin de f...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois