Réservé aux abonnés

Manchester pleure ses enfants

23 mai 2017, 23:37
/ Màj. le 24 mai 2017 à 00:01
People attend a vigil in Albert Square, Manchester, England, Tuesday May 23, 2017, the day after the suicide attack at an Ariana Grande concert that left 22 people dead as it ended on Monday night. (AP Photo/Kirsty Wigglesworth) Britain Concert Blast

La poussière retombe. A Manchester, le quotidien suit son cours, sous le ciel radieux, le choc est à peine palpable. A l’heure de la sortie des bureaux, les rues sont calmes. Seul signe inhabituel, les magasins ont fermé un peu plus tôt que d’habitude. «Il semble que tout le monde se soit rassemblé ici», répond un agent de la police montée en montrant Albert Square, au centre-ville. Les habitants confluent devant le Town hall, la mairie, un bouquet à la main. Une foule bigarrée, tous âges confondus, certains portent encore leur badge de bureau autour du cou, nombre d’entre eux soulèvent des pa...