Réservé aux abonnés

Macron à l’épreuve du Rwanda

La visite «historique» jeudi du président français devrait permettre d’ouvrir «une nouvelle page» africaine.

26 mai 2021, 00:01
/ Màj. le 26 mai 2021 à 07:12
Historian and Commission chief on the France's role in 1994's Rwandan genocide, Vincent Duclert, right, gives a report to French President Emmanuel Macron, at the Elysee Palace, in Paris, Friday, March 26, 2021. The findings of a commission that has spent two years uncovering France's role in 1994's Rwandan genocide is to be made public Friday. (Ludovic Marin, Pool photo via AP)

Assumera-t-il sans détour la responsabilité de la France dans le génocide de 1994? Ira-t-il jusqu’à présenter des excuses? Le président Paul Kagame lui ayant laissé «le choix des mots», Emmanuel Macron, c’est certain, pèsera chacun d’entre eux dans son discours demain jeudi au Mémorial de Genozi, où reposent les dépouilles de 250’000 victimes. Des mots pour écrire «une nouvelle page» dans les relations avec le Rwanda, mais aussi et surtout pour revenir sur celle s...