Réservé aux abonnés

L’Union européenne sera intransigeante

Dégradation du dialogue, hier, entre Bruxelles et le Royaume-Uni.
07 oct. 2016, 23:52
/ Màj. le 08 oct. 2016 à 00:01
Conservative Party Leader and Prime Minister, Theresa May, addresses delegates during a speech at the Conservative Party Conference at the ICC, in Birmingham, England, Wednesday, Oct. 5, 2016. May has vowed to govern from the "center ground" of politics, a day after her government alarmed liberals by saying that businesses should prioritize hiring British workers over foreign ones. (AP Photo/Rui Vieira) Britain Conservatives

Les Européens ont nettement durci le ton hier face à un gouvernement britannique soucieux de négocier le Brexit à son avantage. L’Union européenne (UE) a averti Londres qu’elle se montrerait «intransigeante» face aux «manœuvres» du Royaume-Uni.

L’escalade verbale de part et d’autre de la Manche autour des conditions de la sortie annoncée du Royaume-Uni de l’UE a contribué à provoquer un plongeon-éclair de la livre hier matin. La monnaie britannique redressait toutefois la tête dans l’après-midi, revenant à 1,238 dollar après avoir chuté à 1,184 dollar, un nouveau plus bas depuis 1985. L’euro v...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois