Réservé aux abonnés

L’Union européenne se retrouve menacée par ses fractures

Fragile 2016 s’ouvre sur une profonde remise en question de l’idéal européen.

18 janv. 2016, 21:27
/ Màj. le 19 janv. 2016 à 00:01
epa05101222 German Chancellor Angela Merkel (2-L) walks with President of the EU Commission, Jean-Claude Juncker (R), as he departs after his visit, in front of the Federal Chancellery in Berlin, Germany, 14 January 2016.  EPA/KAY NIETFELD GERMANY EU JUNCKER DIPLOMACY

«Vous avez aimé 2015? Alors, vous allez adorer 2016!» Dans les couloirs de l’Union européenne, l’ironie – ou le cynisme – réussit encore à travestir une crainte de l’échec ouvertement exprimée par Jean-Claude Juncker, patron de la commission, et Donald Tusk, grand maître des sommets.

L’an dernier, l’Europe parlait de chocs qui, à tort ou à raison, paraissaient extérieurs. La Russie, l’Ukraine, les réfugiés, le terrorisme et même la Grèce. L’année nouvelle s’ouvre au contraire sur un profond malaise au cœur, un pourrissement de l’idéal qui met tout l’édifice en péril. L’UE retient son souffle, m...